Pourquoi Twitter est condamné à copier Facebook

publié le 18/09/2014 à 22:42
lu 3069 fois
Par Frédéric Gevrey

Les réseaux sociaux ont explosé ces dernières années, en témoignent les chiffres en 2013 et 2014.
Mais cette explosion et l'augmentation du nombre d'utilisateurs a changé la donne sur tous les algorithmes de ces réseaux type Twitter et Facebook.

Facebook a été le premier à réagir à cette forte croissance d'utilisateurs, à l'augmentation du nombre d'amis dans une timeline, ou d'abonnés sur une page marque en modifiant son algoritme et en introduisant le fameux edgerank.
Le edgerank a réduit terriblement la visibilité des pages marques en descendant son taux de visibilité naturelle auprès de ses abonnés pour descendre à environ 10 à 15% de reach.Pour  être plus clair si vous avez 1000 abonnés sur votre page, et si vous ne payez pas, seule une centaine de fans verront votre publication.  Ce principe s'est appliqué en partie aussi auprès des comptes perso.

Avouons-le aussi, cette sortie du Edgerank est liée également à l'introduction en bourse de Facebook et à la nécessité de trouver un modèle économique rentable. En effet en baissant le taux de reach organique auprès des fans, les marques se sont senties obligées de prendre des campagnes de publications payantes pour atteindre leurs fans et plus.

La machine était lancée...

Dans la même période Twitter connaissait lui aussi une forte croissance due à l'introduction du hashtag à la télévision, et aussi une certaine lassitude de facebook de la part des plus jeunes.. et des moins jeunes.
Twitter, lui aussi soumis à des pressions économiques, a commencé comme Facebook à lancer des programmes de tweets sponsorisés ainsi que de l'acquisition de fans payants… comme Facebook.
Ces tweets sponsorisés étaient réservés aux gros budgets jusqu'en Aout 2014, ils sont à ce jour ouvert à tous… comme Facebook.

Pour encourager les agences, ou marques à analyser leurs retours sur investissement dans les campagnes sponsorisées, Twitter a lancé des statistiques très détaillées sur vos tweets organiques ou sponsorisés, sur l'acquisition de fans ou la perte, sur le taux de clics.. comme Facebook.

Tout le monde fut rassuré, on savait enfin où passaient nos sous !

Puis pour augmenter le taux d'engagement, twitter nous affiche dorénavant  les tweets que vos amis ont aimés , comme Facebook.
Et voilà que Twitter nous annonce qu'avant fin 2014, il lancera un algorithme pour filtrer les tweets que vous verrez dans votre timeline, leur durée de vie, car aujourd'hui il est vrai qu'à partir de 300 à 400 twittos suivis cela devient difficile de suivre, ça devient un métier.

Donc twitter va lancer un programme de diffusion plus restreintes des publications … comme Facebook.
Et voilà comment Twitter va devenir prospère et très rentable… comme Facebook.
Et rappelons-le à l'origine Twitter n'avait ni image, ni vidéo. Il s'est adapté et a fait… comme Facebook.

Twitter, qui est à ce jour le réseau social pour lequel j'ai le plus d'affect, est donc condamné à suivre Facebook, car Facebook sait aujourd'hui rendre son outil de plus en plus performant et de plus en plus rentable.

La seule chose qui différencie Twitter à ce jour de Facebook est la contrainte des 140 caractères qui nous oblige à nous y reprendre en plusieurs fois avant de twitter et la publication de gif.


Espérons que le petit oiseau gardera ces particularités que nous aimons tant, mais surtout pour garder un peu de son ADN.
 

Mots clés :

Commenter via Facebook

Commentaires

Aucun commentaire à afficher

Poster un commentaire

Nom :
Commentaire :